Le "Samurai café" 士心 à Kyoto

Boustifaille féodale, activisme culturel et humanitaire



Un sanctuaire pour tous les amoureux des samouraïs et de leur histoire, vous sentirez l’esprit «samouraï», vous verrez une armure de samouraï, des épées, tout est sur le thème du #bushido, vous dégusterez une cuisine locale et traditionnelle ainsi que des recettes appréciées de certains samuraïs ..!


Vous pourrez par exemple goûter le #saké préféré du célèbre #daimyo Date #MASAMUNE agréablement installé dans une très belle maison traditionnelle ou machiya de Kyoto âgée de plus de 100 ans.





Deux sublimes adresses uniques en leur genre, un café et un restaurant. L'établissement est tenu par Tomonari HAMAMURA, un kendoka à l'esprit profondément épris du bushido.


Depuis qu'il est enfant, son rêve n'a pas changé, c'est créer un monde pacifique et sans guerre.


«Je suis allé à la Bradford University au Royaume-Uni pour obtenir un master en études de la paix. J'ai également parcouru le continent européen, allant de l'Europe à Shanghai, en passant par l'Iran, le Pakistan et l'Himalaya. Après avoir eu diverses expériences, j'ai ouvert ce restaurant selon trois concepts.


- Le premier est Food qui a été la première cause de la guerre.


- Deuxièmement, il y a la culture qui a le pouvoir discret d'empêcher la guerre.


- Troisièmement, le Bushido (code d'éthique samouraï) dont le but ultime est de faire la paix.


Sur la base de ces trois concepts, j'ai ouvert ce bar aux rêveurs ou aux innovateurs pour discuter de la paix et de notre avenir en buvant et en mangeant ensemble.


Depuis son ouverture (le 25 mai 2011), une variété de médias connus tels que la télévision nationale française , #LonelyPlanetKyoto, Tomochi (un magazine chinois prestigieux) pour ne citer que quelques uns ont fait des reportages spéciaux sur ce restaurant. Je continuerai d’envoyer des messages pacifiques au monde entier et d’essayer de vous servir des boissons et des aliments délicieux et de créer un espace et un temps de paix où vous pourrez vous détendre et vous faire des amis au-delà des frontières nationales.»




Sa vision sur l'économie alimentaire au Japon actuelle :


«Les origines de la première guerre de l’histoire de l’humanité remontent à un pillage d’eau et de nourriture d’une tribu agricole due à une sécheresse qui a eu lieu dans un plateau en Iran il y a environ 6000 ans.


Les probabilités de conflits armés augmentent au fur et à mesure que la population mondiale augmente avec la lutte pour les ressources naturelles et la nourriture. La croissance de la population risque de provoquer une augmentation de la demande mondiale de nourriture que la demande ne saura couvrir.


Le #Japon jette à la poubelle quatre fois plus de nourriture qu’il donne en aide international au pays pauvres. Cette quantité équivaut a vingt millions de tonnes de nourriture par an. En plus de cela, seulement 40% de la nourriture consommée au Japon est produite à l’intérieur de nos frontières, provoquant une grande dépendance du Japon sur les importations de nourriture pour couvrir ses besoins. Notre Café essaye d’éduquer et de sensibiliser les gens sur les affaires relatives à la nourriture : production alimentaire, sécurité alimentaire, indépendance alimentaire et l’utilisation responsable et durable des ressources. Notre Café en plus de cela et dans son engagement vis-a-vis des plus démunis, remet 5% de son chiffre d’affaires a l’aide aux sans-abris ainsi qu’aux orphelins. L’alimentation est l’un des biens les plus élémentaires et comme tel, doit être au service de l’humanité.


Le SHISHIN CAFE désire en plus de cela réinsérer la cuisine traditionnelle japonaise afin de garder vives nos traditions.


Le SHISHIN se voue aussi comme un lieu d’activisme culturel, ou pourront se présenter des conférences, débats cours et activités culturelles en tout genre afin de promouvoir le développement durable et une alimentation en harmonie aux besoins des hommes et à la protection de l’environnement.


Notre Café aspire à être un lieu de paix et de rencontre ou pourront se retrouver ceux qui rêvent d’un monde meilleur. »





Le site web

http://universalpeace.co.jp/shishin/


Dormir dans une maison traditionnelle machiya à Kyoto.

En savoir plus sur O-yoroï, l'armure du samouraï.





Sophie Roche

www.budotravel.com